Eddy Nait Slimani à la conquête du Victory

Le 25 mars prochain, Eddy Nait Slimani reviendra à Paris pour participer au Victory 2017 proposé par Dominique Maraninchi. Le sociétaire du Pro Team GBL de David Blanc sera opposé à l’espagnol David Mejia, combattant à la réputation solide.

Billetterie >>>>>>>>>

Eddy avait séduit le public lors de son baptème du feu au Glory où il s’était imposé aux points. Il va découvrir le mythique Palais Des Sports Marcel Cerdan qui a offert à la France quelques-uns des plus grands moments pugilistiques que l’hexagone ait connu. Nait Slimani se sait attendu car on parle beaucoup du phénomène à la boxe spectaculaire. Il est un combattant atypique qui se fait connaître à travers un bagage technique hors du commun. C’est aussi un passionné, un vrai qui aime ce qu’il fait et ne laisse rien au hasard. Sous la houlette de David Blanc, Eddy s’est construit ce qui explique sans doute sa capacité à réagir et apprendre de ses échecs sans se dérober devant ses responsabilités.

On ne va pas se mentir, David Mejia est un morceaux qui a déjà évolué chez les -70kg notamment à la très relevée Tatnef Cup. C’est un boxeur puissant, un véritable bloc qui avance sans cesse. Eminemment dur au mal, Mejia affiche près de la moitié de ses succès avant la limite. C’est le client idéal pour l’opposition de styles en règle.

C’est une confrontation intéressante entre deux boxeurs du même âge, affichant une expérience quasi-identique, motivés par une seule chose, la victoire. Ils ont en eux les ingrédients pour séduire le public de Levallois, c’est un e certitude. Le Victory est un show de dimension qui amène les athlètes qui s’y produisent à donner toujours plus. Ils sont à un stade de leur carrière où l’on ose beaucoup, où on a le culot de tenter pour justement faire ce spectacle attendu. Le Victory a pignon sur rue et pas seulement en France. S’y produire est une chance, s’y imposer est clairement du meilleur effet.

Dans ce match indécis, il y a tout de même un atout de poids en faveur du français : l’explosivité. Eddy prend souvent de vitesse ses adversaires et cela s’est vu face à Modibo Diarra à la Stars Night de Mohamed Amara. il a su corriger ce qui n’avait pas fonctionné face à Masaaki Noiri pour revenir à une boxe qui lui correspond plus. Et dans ces moments-là, il est irrésistible. Il y aussi le poids : il est sans forcé à 65kg et n’a donc pas d’effort à faire. Ce sont deux facteurs qui pourraient être déterminants pour l’issue de la rencontre.

Il faudra patienter jusqu’au 25 mars pour vérifier ces quelques constations au sein d’une soirée qui s’annonce passionnante à souhait.

Récapitulatif

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -65kg
Eddy Nait Slimani (france) vs David Mejia (Espagne)

Evénement

Nos partenaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s