En continue

Yohan Lidon, un champion propre !

14329198_685133724967038_1082547528_oDésormais, il y a champion et champion ! Le dopage sévit dans le pieds-poings et il faut clairement faire désormais la différence entre les tricheurs et ceux qui font le choix de « l’eau clair ». Yohan Lidon est une fois encore exemplaire dans ce domaine puisque ces derniers mois, il a été contrôlé 5 fois dont 1 fois de manière inopinée.

Verdicts négatifs pour les contrôles, verdicts qui renforcent un peu plus l’admiration du public envers un homme qui est connu pour son franc-parler. Il ne mâche pas plus ses mots sur la situation actuelle :  » Je pense que c’est très bien ces contrôles ; ça évite la triche de certains car seul le travail et le sérieux payent, pas le reste ! »

La phrase claque comme un crochet du bûcheron qui assume pleinement son rôle d’icône. Le message est fort mais également logique car il est important que nos disciplines se protègent de ce fléau. Les premières victimes sont les athlètes eux-mêmes qui franchissent le pas car l’utilisation de produits chimiques est évidemment néfaste pour le corps humain.

Il faut saluer en cela le travail de Nadir Allouache, président de la Fédération française de kick boxing, muay thaï et disciplines associées, qui a fait de la lutte contre le dopage un de ses chevaux de bataille. Même si la France est bien esseulée dans ce combat, il est important que les institutions jouent le jeu et travaillent de concert avec l’agence française de lutte contre le dopage. Evidemment, en pouvant s’appuyer sur des icônes tel que Yohan Lidon, le message véhiculé auprès des plus jeunes prend ici tout son sens.

Ce dernier a fait le choix du travail, du travail et encore du travail sans calculer. C’est le prix à payer pour rester sur le devant de la scène et ses résultats plaident pour lui. Le dopage, la triche c’est s’aider à perdre du poids artificiellement, c’est s’aider artificiellement à gérer le stress postfight, ce n’est pas que prendre des produits pour améliorer les performances. Si nous pourrions faire un barème de gravité dans le dopage, ils en résulterait néanmoins que tous sont condamnables !

Là où le bas blesse c’est hors de nos frontières où les règlements sont moins stricts. Il est difficile d’imposer une politique anti-dopage commune et cela peut expliquer certaines performances mais également des contres-performances de nos représentants même si nous nous gardons de trouver des excuses pour expliquer les défaites subies par les boxeurs français.

En ce début de saison, il est essentiel de lancer un signal fort aux compétiteurs de tous niveaux. L’obtention du succès doit se faire dans le travail, l’abnégation et non dans la facilité ; c’est une importance capitale ne serait-ce que pour l’image de nos sports. Et tous les champions qui prennent l’engagement de l’effort pour être performant doivent être soutenus.

En conclusion, n’oubliez pas de bien repenser à ce qu’endurent la majorité de nos athlètes qui ont fait le choix du « clean » lorsqu’ils produisent sur le ring. Vous apprécierez encore plus ce qu’ils font entre les cordes !

En lien direct avec le web

box fight-night krush kunlun
ufc ndc bellator k1
afld
k-1-euro1 iska wkn wmc

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :