En continue

Dylan Salvador ou l’hégémonie des « nassériens »

imageAu moment où nous revenons sur le prochain combat de Dylan Salvador, il nous apparait évident que les « nassériens » règnent toujours sans partage sur l’hexagone. Car quand il s’agit de grandes échéances, les boxeurs de Nasser Kacem sont souvent demandés en priorité. Nous avons conscience que cela ne plaît pas forcément mais c’est un vrai constat.

Le 24 septembre, Dylan Salvador se rendra en Chine pour y affronter la légende Buakaw Banchamek dans les règles du K-1 ! Ce main event du Kunlun Fight 53 est un exemple de plus de l’hégémonie des nassériens pour les matchs au sommet. Et de toute évidence, les Salvador, Lidon, Hamech etc… rendent bien la confiance qui est placée en eux. Affronter l’élite est une chose, la battre en est une autre !

Ce combat est assez logique et au risque de surprendre, le thaïlandais prend un vrai risque en affrontant Salvador. Ce dernier est un spécialiste des coups fumants ; Dylan surprend souvent là où on ne l’attend pas même si le Kunlun Fight en lui-même complique un peu la donne car il est toujours difficile de s’imposer face à des pointures au pays de la grande muraille. Nous avons pu nous en rendre compte encore ce week end pendant le duel qui opposait Cédric Tousch à Dmitry Valent.

Malgré son jeune âge, il a des noms prestigieux à son palmarès dont le champion du K-1 World Grand Prix in Japan, le thaïlandais Kaew Fairtex. Nous ne reviendrons pas sur ses victoires récentes qui ont impressionné le public. Alors Buakaw ou pas, le français ne se dérobera pas, il faut en être sur. Les deux hommes étaient sur le même programme du Monte Carlo Fighting Masters en 2014 et finalement ils seront face à face deux ans après. C’est un combat qui vaut son pesant d’or où les enjeux diffèrent. Buakaw ne peut pas se permettre de perdre ; Il n’a pas relever de gros défis depuis plusieurs matchs déjà et sait plus que jamais qu’il aura face à lui un jeune boxeur sans pression aucun sur les épaules, si ce n’est celle de bien faire les choses.

Pour Dylan, il y a tout à gagner, c’est évident. Son illustre rival reste un nom sur la planète pieds-poings et aucun français avant lui a réussi à s’imposer face à lui. Les règles K-1 vont lui permettre d’axer sur l’efficacité de son travail des deux mains sans oublier ses remises en jambes. Il a pour lui la fraîcheur de la jeunesse mais également cette dose d’insouciance même s’il sait qu’il ne faut pas pêcher par orgueil.

Ce match vient à point pour le français qui est en grande forme et arrive à maturité dans sa boxe. Dylan comme son coin, sont conscient que ce ne sera pas simple mais de toute évidence c’est jouable. Et ceux, qui pense que ce combat n’est pas pour Dylan Salvador, doivent revoir leur classique pour comprendre que cette confrontation est équilibrée à souhait. Nous optons pour un 51-49 en faveur de Dylan concernant le pronostique même s’il ne faut pas oublier que le 24 septembre prochain, seul le résultat comptera !

Récapitualtif

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -70kg
Dylan Salvador (France) vs Buakaw Banchamek (Thaïlande)

En lien direct avec le web

box fight-night krush kunlun
ufc ndc bellator k1
afld
k-1-euro1 iska wkn wmc

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :