En continue

Jimmy Vienot ou la boulimie de combats

fb_img_1455782557936.jpg

Crédit photo : Daniel Cigliano

Jimmy Vienot est sans aucun doute le boxeur le plus actif de sa catégorie. Le protégé de Dédé Thibaut boxe, reboxe et re-reboxe à une allure folle, affrontant. Du 26 août au 8 octobre, il aura livré trois combats, trois chocs avant d’affronter le légendaire Sudsakorn au Thai Boxe Mania.

Alors la question se pose : Jimmy Vienot est-il un boulimique de combats ? L’homme a fait du ring son activité professionnelle ce qui lui impose d’observer une cadence de travail plus élevé que la moyenne qui plus est face à des phénomènes. Car croiser en quelques mois des nakmuays comme Yodpayak Sitsongpeenong ou Sudsakorn sans oublier le match rugueux face à Gaétan Dambo, il faut bien admettre qu’il ne recule pas devant le challenge. Nous n’oublions pas son re-match face à Yodwicha !

Jimmy force le respect ! Bien entendu c’est une conception de carrière qu’il faut accepter même s’il y a une vraie prise de risque car la répétition des fights n’est pas toujours de bon augure. Il faut bien admettre que les résultats lui donne raison.

Il a fait le ménage en France mais doit désormais franchir un palier et cela commence dès le 17 septembre au Wicked One puis le 8 octobre au World GBC Tour et évidemment le 28 janvier au Thai Boxe Mania. Cette date en Italie pourrait bien être un tournant dans sa carrière car la victoire est impérative sur le légendaire Sudsakorn qui en a encore sous le pied même s’il doit faire parler le métier quand le challenge est à la hauteur. Cet affrontement sera un test pour Jimmy car « O » est une icône même si finalement le véritable révélateur pour lui sera plutôt face à Yodpayak Sitsongpeenong ; ce thaïlandais est actuellement champion du Lumpinee, tout simplement. Voilà pourquoi le français est attendu pour le show parisien ; une victoire aurait un retentissement planétaire, c’est une certitude. Pour faire court et simple, il a le choix entre un succès symbolique et un succès sportif, l’idéal serait les deux.

En résumé, Jimmy est un des meilleurs ambassadeurs français en ce qui concerne la boxe thaïlandaise ce qui explique l’engouement des promoteurs. Vienot aime le défi à tel point qu’il s’essaiera de nouveau au K-1 le 8 octobre prochain au World GBC Tour face à un boxeur percutant à souhait. Là encore, il va devoir faire des prouesses en matière de préparation pour s’adapter à des règles plus restrictives. Mais finalement, cette nouvelle voie qu’il s’ouvre dans son parcours sportif est à l’image du bonhomme qui entend bien marquer le pieds-poings français. C’est bien parti !

Récapitulatif

Elite War Night . 26 août 2016
Superfight . Muaythai . 5×3 mn . -73kg
Jimmy Vienot (France) vs Gaétan Dambo (France)

Wicked One Duel . 17 septembre 2016
Superfight . Muaythai . 5×3 mn . -72kg
Yodpayak Sitsongpeenong (Thaïlande) vs Jimmy Vienot (France)

World GBC Tour . 8 octobre 2016
Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -72kg
Jimmy Vienot (France) vs Mustapha Yasar (France)

Thai Boxe Mania . 28 janvier 2017
Superfight . Muaythai . 5×3 mn . -72kg
Sudsakorn (Thaïlande) vs Jimmy Vienot (France)

En lien direct avec le web

box fight-night krush kunlun
ufc ndc bellator k1
afld
k-1-euro1 iska wkn wmc

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :