En continue

Le dopage frappe aussi le pieds-poings

Cela fait partie du renouveau, des changements voulus pour améliorer le pieds-poings français. La lutte contre le dopage ! Car le dopage frappe nos disciplines comme n’importe quelle discipline sportives.

dopage

La Fédération Française de Kickboxing, Muaythai et Discipline Associées (FFKMDA) en fait même un cheval de bataille. Car pour le président Nadir Allouache, il n’y aura pas de places pour les tricheurs. Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous précisons que nous ne nommerons personnes ; la liste qui a été publiée n’a pas rendu public tous les athlètes sanctionnés. Aussi, ils nous semblent logique de donner le nom de tous ou de personnes ; nous sommes adeptes du tout ou rien. Ce n’est pas de la lâcheté mais un principe de bon sens ; il ne s’agit pas pour nous que lâcher quelques noms pour faire plaisir à la vindicte populaire. Pour tous les cas avérés, le traitement doit être le même.

Il faut bien comprendre que le dopage n’existe pas en France depuis quelques mois. Il y a des performances inexpliquées depuis de nombreuses années ; les attitudes de combats qui ont posé question sur la possibilité de faire de tel match sont légion. Rester dans des formes optimales pour pouvoir enchaîner par la suite après avoir encaisser des coups hors norme n’a rien d’humain, vous l’avez compris. Le dopage est une tricherie mais il faut aller plus loin : celles et ceux qui utilisent des moyens chimiques ou non naturels pour perdre du poids le sont tout autant. Tout athlète qui s’appuie sur des artifices pour obtenir des résultats est forcément dopé.

Comment en arrive-t-on là ? Surement pas pour l’appât du gain car les boxeurs n’existent que sur le papier dans le pieds-poings. Il n’y a pas ou peu, très peu de boxeur qui vivent de leur sport et c’est valable pour toutes les boxes. Ce qui rend d’autant plus regrettable le choix fait par les protagonistes qui n’ont finalement rien à gagner. Il faut comprendre que le système a été permissif depuis des années ; et les filous sont dans tous les domaines. Il a été facile de tromper le public pendant des années mais le message est désormais clair : ce n’est plus possible.

Bien sur que cela casse l’image des coupables , il ne peut en être autrement. Toutes leurs performances sont remises en question cela ne fait pas l’ombre d’un doute. Entre le méa culpa et la fin de carrière, les choix sont restreints car il est important pour ces sportifs de renouer avec la transparence car plus que jamais ils seront surveillés lors de leur prestation sur le territoire. Les regards ne seront plus les mêmes c’est un fait. Et le climat sera lourd pour celles et ceux qui ont fait le choix de la facilité. Faut-il les blâmer ? Bien entendu ! Quelle image donnerions nous aux plus jeunes si nous ne condamnions pas. A chacun ses responsabilités même si en conclusion, les boxes pieds-poings deviennent des sports comme les autres.

En lien direct avec le web

box fight-night krush kunlun
ufc ndc bellator k1
afld
k-1-euro1 iska wkn wmc

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :