En continue

Muaythai : un premier pas vers l’olympisme ?

Il y a ceux qui parlent, ceux qui critiquent tout, sans n’avoir jamais rien fait de concret et ceux qui cherchent désespérément à en tirer profit. Et puis il y a ceux qui ont fait le choix de la passion, le choix d’essayer de construire et développer un projet concret.

IMG_4958

Olivier Muller est de ceux-là. En sa qualité de représentant de l’IFMA pour la Suisse,  il s’est rendu à Lausanne hier (ndlr : mardi 19 avril 2016), il a rencontré Thomas Bach, le président du Comité International Olympique. Devant une délégation venue de Thaïlande composée de la Ministre Thaïlandaise du Sport, Mme Kobkarn Suriyasat Wattanavrangkul, et des instances dirigeantes de l’IFMA, Dr Sakchye Tapsuwan, Stephan Fox et Charissa Tynan, un accord historique a été signé pour l’IFMA dans sa quête d’Olympisme.

Le promoteur de la Fight Night Saint Tropez est devenu un des hommes forts de l’International Federation of Muaythai Amateur, un acteur majeur de la volonté de la fédération numéro un en ce qui concerne le muaythai amateur. Très actif, il multiplie les rendez-vous, les actions de terrain et le développement de la discipline en Suisse.

Il y a quelques années, nous étions revenus sur la possibilité de voir la boxe thaïlandaise devenir discipline olympique. Beaucoup avaient crié à l’hérésie mais finalement, le travail de patience paie petit à petit. Un accord signé entre le CIO et l’IFMA est un premier pas dans le bon sens même si la route est encore longue. Rien n’est simple lorsque l’on évoque le sport de haut niveau : l’olympisme se mérite même depuis quelques années, les jeux ont pris une tournure résolument mercantile où les enjeux économiques sont colossaux.

La reconnaissance olympique serait une véritable ouverture vers le grand public à travers le Monde. La Thaïlande, berceau du muaythai, est bien consciente de cela. Avec l’IFMA pour les amateurs et la WMC pour les pros, les pouvoirs public thaïlandais ont fait le choix de simplifier l’organisation de haut niveau et soigner ainsi son image. Pour intégrer une telle structure il faut construire un projet qui se défend sur plusieurs années.

Olivier Muller enfonce une à une les portes pour une boxe dont il est devenu fan absolu. La Fight Night propose des combats de boxe thaïlandaise en faisant venir des champions comme Yohan Lidon, Jimmy Vienot, Yodwicha Por Boonsit, Maneenoi Ekkarit ou encore Samsamut Kietchongkao.

Clairement, le 19 avril 2016 est une première pierre à l’édifice, une avancée concrète même si nous l’avons dit, la route est encore très longue. Cette journée restera tout de même celle de l’espoir confirmé !

En lien direct avec le web

box fight-night krush kunlun
ufc ndc bellator k1
afld
k-1-euro1 iska wkn wmc

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :