En continue

Fabio Pinca spolié en Chine !

pincaCrédit photo : Facebook Fabio Pinca

L’exode chinois n’est décidément pas simple pour les boxeurs français. Il ne faut pas laisser de place au doute et la victoire avant la limite devient impérative pour quiconque affronte un boxeur chinois.

Fabio Pinca a fait les frais de la volonté d’imposer des champions venus de Chine par une organisation émergente, la WLF. Face à un adversaire solide et entreprenant, le français a usé avec ses genoux, ses middles redoutables et ses frappes des deux mains. Il a pu constater que certaines techniques lui étaient interdites mais pas à son adversaire (saisie de jambe). Fabio a de l’expérience et connaît le piège de ce genre de combat. Il l’a dit lui même : « Défaite aux points! Si tu mets pas KO en Chine, tu gagnes pas! »

Il a mille fois raison : il ne faut pas laisser la moindre incertitude se glisser dans le débat pugilistique car le risque de déconvenue est grand. Alors faut-il encore aller dans ce genre d’organisation ?  Le boxeur y est bien traité, le public est demandeur de stars mondiales comme Fabio mais sportivement ce n’est pas intéressant car les combats ne se font pas sur un pied d’égalité.

La contre-performance fait partie intégrante de la carrière d’un sportif ; ce sont des choses qui arrivent mais hélas, trois fois hélas, la spoliation est devenue monnaie courante (c’est valable aussi pour la France). Bien sur que Pinca est moins à l’aise en K-1 qu’en boxe thaïlandaise mais malgré cela il fait le match, fait mal dans les jambes, travaille bien au corps. Son adversaire a été solide, a assuré une bonne réplique mais s’est heurté à la garde compacte du français. A titre d’exemple dans la troisième reprise, Tie a réalisé un enchainement débuté par un coup de pied retourné qui passe au-dessus de Pinca, suivi de plusieurs crochets qui n’ont même pas atteint leur cible. C’est ce genre de technique qui ont suffi au boxeur local pour s’imposer.

De toute évidence, le corps arbitral chinois manque cruellement d’expérience du haut niveau. Bien entendu, il est aisé de comprendre que la Chine veut rattraper son retard et injecter dans le circuit mondial ses boxeurs. Mais elle doit impérativement faire un réel travail d’introspection pour pouvoir rivaliser avec les structures existantes qui ne montrent pas toujours l’exemple il est vrai.

L’histoire ne retiendra que le résultat : Tie Yinghua a battu Fabio Pinca et nous nous demandons encore comment ?

Récapitulatif

Superfight . Kickboxing (avec genoux) . 3×3 mn . –68kg
Tie Yinghua (Chine) vs. Fabio Pinca (France)
Vainqueur : Tie Yinghua aux points

Lien vers le combat : http://www.cnlive.com/sports/v_gu4tgnbugi.html

En lien direct avec le web

box fight-night krush kunlun
ufc ndc bellator k1
afld
k-1-euro1 iska wkn wmc

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :