En continue

Fabio Pinca ou l’exode chinois !

PINCAIl est comme ça Fabio Pinca. Fort d’un statut de légende vivante du pieds-poings hexagonal, il prend les défis qui s’offrent à lui sans calcul malsain, sans même craindre (certains « champions » devraient s’en inspirer). Fabio créait des vocations et de l’ambition auprès des jeunes qui doivent plus que jamais prendre exemple sur sa longévité mais également sa capacité à rester en haut de l’affiche.

C’est ce qui a séduit les promoteurs chinois du WLF. Ils ne se sont pas trompés dans le casting même si finalement le principe du tournoi pimente et complique les choses comme il faut. Avec trois tournois et des têtes d’affiches à la pelle, l’organisation frappe fort et enrôle même des boxeurs que l’on a l’habitude de voir au Glory qui ne parvient plus à conserver ses « cadres » comme du temps de sa splendeur.

Pinca avait fait le voyage en Chine pour parapher son contrat de plusieurs combats et plus que jamais, c’est une bonne nouvelle pour le pieds-poings même si finalement il ne doit sa programmation qu’à son nom et son talent. Fabio est bien une icône internationale comme nous en avions besoin. Il faut saluer cela car finalement, le made in France s’exporte bien et avec le lyonnais, il a plus que jamais la possibilité de fructifier en terme de résultats sportifs. Les règles ne sont pas celles de la boxe thaïlandaise mais il a prouvé par le passé qu’il savait s’accommoder du style même face à des champions ; son combat injustement perdu face à Giorgio Petrosyan en 2012 en atteste. Ce jour-là il aurait dû être celui qui mettait fin à la série de succès de l’italien, les juges en ont décidé autrement.

Fabio Pinca ira en star en Chine mais pas en terrain conquis face à un adversaire qui a déjà fait ses preuves même si la victoire n’était pas à la clef. Plus que personne, le français connaît bien la difficulté de boxer à l’extérieur ; il n’a jamais laissé la place au doute. Il en sera de même pour cette échéance qui s’annonce passionnante. Fort d’un retour fracassant avec plusieurs victoires à la clef, Pinca est en mode patron et il sera bien difficile de changer cela.

Récapitulatif

Kickboxing . – 60kg
Kong Long (Chine) vs. Nogami Yusuke (Japon)

Kickboxing . – 68kg
Tie Yinghua (Chine) vs. Fabio Pinca (France)

Kickboxing . – 85kg
Israel Adesanya (Nouvelle Zélande) vs. Alex Pereira (Brésil)

Kickboxing . – 63kg
Wei Rui (Chine) vs. Nakamura Yukiya (Japon)

Kickboxing . – 71kg
Yi Long (Chine) vs. Enriko Kehl (Allemagne)

Kickboxing . – 63kg
Deng Zeqi (Chine) vs. Joan Manuel Lique Cañaveral (Colombie)

Kickboxing . – 67kg
Qiu Jianliang (Chine) vs. Jomthong Chuwattana (Thailande)

Kickboxing . – 70kg
Xu Yan (Chine) vs. Josh Jauncey (Canada)

 

En lien direct avec le web

box fight-night krush kunlun
ufc ndc bellator k1
afld
k-1-euro1 iska wkn wmc

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :