En continue

Eddy Nait Slimani, précurseur d’une nouvelle ère

eddy3Et si Eddy Nait Slimani était le précurseur d’une nouvelle ère ? C’est la réflexion que nous nous sommes faites en constatant l’intérêt des médias télévisés à son endroit. L’équipe 21, Kombat Sport, Canal+, Access 365, il est de partout et fait l’unanimité autour de lui.

Jamais un boxeur issu d’une « petite » catégorie  de poids avait autant suscité l’intérêt de grandes chaînes auparavant. Il faut y voir ici une véritable révolution en ce qui concerne le pieds-poings qui s’est trouvé à travers lui, un nouvel ambassadeur. Et lorsque l’on connait bien le bonhomme, tout devient évident. Allocution, présentation, performances sportives autant d’éléments qui donnent envie aux supports télévisuels de s’intéresser à ce sportif de haut niveau. Une fois encore le travail paie et si la France n’a pas attendu après la petite lucarne ou les gros circuits pour reconnaître le talent de Nait Slimani, elle peut s’enorgueillir d’avoir une telle sollicitude. L’hexagone est en passe d’offrir au Monde un champion de la trempe de Giorgio Petrosyan même si le français devra confirmer dès samedi sur le ring.

Cette exposition médiatique doit imposer une évidence importante : lorsque l’on se positionne en tant que professionnel et que l’on assume ce choix jusqu’au bout, des ouvertures sont à la clef.

eddy4A travers Eddy, il faut saluer le travail de David Blanc qui impose des règles à tous les prétendants désirant porter les couleurs du Pro Team GBL (Eddy a dormi plusieurs semaines sur un canapé lorsqu’il est venu à Mazan pour collaborer avec David Blanc qui lui a fait passer un vrai test à l’instar de ce qui se fait dans les clubs hollandais). Partie de rien, cette team a gravi les marches une à une grâce à David, son associée, Magali Hodoul et une formidable équipe de passionnés. Ils ont réussi à attirer l’attention du groupe Canal+ ou de grandes sociétés comme Adidas à travers leurs différentes productions. Ce n’est pas rien lorsque l’on est une petite ville du Vaucluse (ndlr : Mazan), loin, très loin de Paris où à une certaine époque, tout s’y passait.

Bien sur, nous n’en sommes qu’au début d’une ultra médiatisation des boxes pieds-poings. C’est un nouveau marché pour les télévisions, un marché fébrile qu’il va falloir pérenniser avec une crainte : celle que tout aille très vite (trop ?) sans construire réellement. Car une époque où le so fast est roi , il y aura des travers de la part de ces nouvelles chaînes qui se plient aux exigences d’un seul dieu : l’audimat. C’est une réalité qu’il ne faudra pas oublier avec le souhait tout de même que les journalistes prennent le temps de l’investigation avant d’annoncer n’importe quoi aux grands publics.

eddy2Les différentes programmations TV apportent la professionnalisation que nos disciplines attendaient. Charge aux fédérations délégataires d’oeuvrer dans ce sens même si cela doit engendrer de profonds remaniements. Il est désormais temps de sortir des tiroirs ce statut professionnel que personne ose mettre en place devant la complexité de la tâche qui se dresserait. C’est le moment ou jamais de donner aux boxeurs la possibilité de vivre de leur sport et pouvoir rivaliser avec les meilleurs dans des conditions optimales de préparation.

Pour tout ce qui est évoqué, Eddy Nait Slimani est un précurseur ; il a sur les épaules ce statut d’athlète médiatisé qui impose l’excellence. Dans un programme du Glory difficilement lisible, il est au centre de toutes les attentions. Le droit à l’erreur n’existe pas à ce niveau, tout se paie cash sur et en dehors du ring. Le combat de ce week end n’est pas un aboutissement, c’est un nouveau virage dans sa carrière, le début d’une nouvelle aventure. Ultra-sollicité, il peut s’appuyer sur son coach pour veiller à ses intérêts en toute quiétude. Eddy peut boxer sans se soucier de quoi que ce soit. Avec une volonté commune  de ne pas faire un coup mais bien d’écrire plusieurs grandes lignes de l’histoire pugilistique française, le duo offre une belle leçon d’humanisme, de fidélité entre un coach et son boxeur. Il est loin le temps du canapé pour Eddy …….

En lien direct avec le web

box fight-night krush kunlun
ufc ndc bellator k1
afld
k-1-euro1 iska wkn wmc

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :