En continue

Tatneft Cup : Bodoignet prêt pour la Russie

Crédit photo : Tiger’s Den

Par PG

Après dix mois d’absence, le Dijonnais du Tiger’s Den Joris Bodoignet (-70kg) va effectuer sa grande rentrée le 12 Février lors du premier tour de la Tatneft Cup à Kazan (Russie).

Une reprise attendue et prometteuse pour l’élève de Mokhtar Rouji qui croisera le fer avec le Russe Farkhad Ahmedjanov.
Assoiffé de ring, le Dijonnais a dû ronger son frein après deux annulations successives parfois inexpliquées comme en décembre dernier lors du Superkombat où il devait affronter le Roumain Amansio Paraschiv : « On nous a changé d’adversaire deux jours avant pour un boxeur plus lourd de sept kilos ( !) alors que Paraschiv s’est retrouvé face à un Italien de son poids. En Novembre c’était l’Allemagne pour un gros gros fight, au dernier moment l’adversaire a finalement rencontré quelqu’un d’autre. Ce sont les aléas de la boxe mais c’est pesant et frustrant « .
Vainqueur en avril 2015 du Thaïlandais Deo Phetsangkhat (ancien champion du Raja et vainqueur de Sanny Dalhbeck) par KO, Joris Bodoignet n’a pas déserté la salle de la Tiger’s Academy dirigée par Mokhtar Rouji et dans laquelle s’illustre le sociétaire du K-1 Charles Bongiovnani : «  Joris est affûté. Il s’entraîne dur et effectue à chaque fois une préparation rigoureuse. C’est une de ses grandes qualités. Il en aura besoin en Russie devant un adversaire local solide qui ne recule pas « , confie son coach.

Pris en main depuis peu en parallèle par Alan Kermorvan, le Bourguignon espère marquer les esprits cette saison grâce à une réelle volonté de s’illustrer dans les grands évènements à commencer par la Tatnef Cup et l’Enfusion en juin : « J’espère arriver jusqu’en finale du tournoi de la Tatneft qui s’étend sur quatre étape entre février et novembre. Le niveau est relevé et je pourrai peut-être retrouver le Roumain Parashiv inscrit lui aussi. Il y aura aussi un combat en juin à l’Enfusion Espagne et en mai en France. Là le planning est établi la balle est dans mon camp. Je vais travailler dur pour tenter de réaliser le grand chelem ! « 

Ambitieux mais prudent, l’élève de Mokhtar Rouji sait qu’il a encore de l’expérience à engranger avant de pourquoi pas, titiller les sommets mondiaux « Il a encore du travail à effectuer mais Joris est volontaire et la structure le permet. A nous désormais de nous préparer très sérieusement et de réaliser de belles performances « , conclu l’entraîneur dijonnais.

En lien direct avec le web

box fight-night krush kunlun
ufc ndc bellator k1
afld
k-1-euro1 iska wkn wmc

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :