En continue

NDC 2015 : Karim Bennoui, un « nassérien » marseillais

Affiche 16-9 09 HernandezS’il n’est pas natif de Marseille, Karim Bennoui est chez lui à Marseille. Invaincu sur le ring du Palais des Sports de Marseille, le sociétaire de la team Nas-R.K est devenu incontournable au pays de l’OM.

Ce 14 novembre, il va retrouver Javier Hernandez, le tigre espagnol qui a marqué l’année 2015 en se révélant au K-1 World GP in Japan en janvier dernier. Javier a un tempérament de feu sur le ring, il l’a prouvé l’année passée face à Thomas Adamandopoulos. L’espagnol avait été intraitable et avait une boxe agressive à souhait. Dans la même soirée, Karim se défaisait de la star japonaise Koya Urabe ; leur destin était lié.

Alors nous pouvons le dire : vous en rêviez, la Roméas Family l’a fait ! Les eux hommes vont de nouveau croiser le fer dans ce qui sera sans aucun doute LE fight à ne pas rater. Karim Bennoui s’est préparé avec le sérieux qu’on lui connaît : « Ecoute je vais bien car nous nous sommes préparés comme il faut avec mon coach Nasser Kacem. Nous n’avons rien laissé au hasard et nous avons travaillé énormément en axant plus sur le K-1 puisque le combat se fait dans ces règles. Nous n’avons pas regardé le premier match car chaque match est différent. J’ai toujours fait comme cela pour les combats revanche. Je travaille sur les erreurs que j’ai pu faire pour m’améliorer. »

Nous l’avons dit, Karim est chez lui à Marseille ; il a conquis le public phocéen avec des prestations exceptionnelles. Javier est dans le même contexte et clairement, il y a une place en jeu :« Bien sur qu’il y a une place en jeu pour chacun de mes adversaire, comme à chaque fois que j’y ai combattu. L’année dernière c’était Koya Urabe, c’est année c’est Javier Hernandez. C’est un boxeur spectaculaire qui avance beaucoup comme moi. Je m’attends à une vraie « guerre ». De toute façon, nous ferons tout pour faire lever le Palais des Sports de Marseille. Pour le reste, que le meilleur gagne ! »

A ce niveau, on se scrute, on se jauge même parfois pour trouver le détail qui fait la différence :« J’ai pu voir un peu son parcours cette année puisque nous étions engagés tous les deux au K-1 World Grand Prix in Japan. Franchement j’essaie de m’adapter à tous les styles : si l’adversaire est offensif je le suis, s’il est technique j’essaie de l’être en conséquence. Ce qu’il faut c’est être complet et s’adapter à la boxe de l’adversaire. »

Alors est-ce que le « chirurgien va opérer le tigre ? : » (il rit) Ecoute, on va essayer de tout faire pour. Comme je l’ai dit, avec Nasser la préparation a été optimale et je le remercie encore pour tout ce qu’il fait pour nous à la salle. Je pense sincèrement que s’il n’était pas là, le niveau ne serait pas le même. Je lui fais une grosse dédicace car il est tous les jours à la salle pour nous, il se met en 4 pour nous. D’être prêt physiquement, mentalement c’est une chose mais quand tu vas au combat avec Nasser, il y une dimension supplémentaire. »

Carte des combats

Aurieng – Brestovac
Hernandez – Bennoui
Salmon – Salvador
Benmansour – Sichtman
Margarian – Boudegzdam
Mohamed – Nait Slimani
Chibani – Jallon
Castagna – Drai
Ezbiri – Bernadou
Doumbe – Mahfoud

Infos & Reservations

04.91.42.97.28 – 06.98.39.03.83
http://www.ndcboxing.comhttp://www.ticketmaster.com

En lien direct avec le web

box fight-night krush kunlun
ufc ndc bellator k1
afld
k-1-euro1 iska wkn wmc

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :